Interface-Z
Interface-Z
  1. Conseils >
  2. Confection g

G - Protection du tapis sensitif

Une fois que tout est vérifié, il faut protéger le capteur : les feuilles métallisées sont fragiles et craignent l'eau, les talons, les coupures, les pieds de chaises et d'échelle, les mégots, etc... De plus il faut éviter que des poussières se logent dans les trous de la mousse.

Le tapis sensitif peut être recouvert d'une moquette ou d'un linoleum. Dans le cas d'une exposition ces matériaux devraient être de classe au moins M3.
Nous avons constaté que trois épaisseurs de revêtements ne diminuaient pas les performances du capteurs. Un linoleum assez dur n'affecte pas non plus le comportement du tapis, mais un revêtement plus rigide est déconseillé (parquet, isorel) car tout ce qui répartit le poids à sa surface n'est pas compatible avec un fonctionnement normal du tapis sensitif.
D'autre part, comme nous l'avons indiqué plus haut, nous conseillons de mettre une moquette fine sous le tapis si le sol est irrégulier.

Si ces revêtements ne recouvrent pas toute la pièce, il faut les fixer solidement avec du double-face ou du gaffeur. Nous avons constaté que lorsqu'il est bien protégé, un tapis sensitif résiste à des dizaines de milliers de passages, n'est pas endommagé et peut resservir...

Suite ->