Interface-Z
Interface-Z
  1. Conseils >
  2. Confection f

F - Assemblage du tapis

1 - Disposition de la mousse

La mousse perforée s'intercale entre les deux feuilles métallisées, en sandwich. Lorsque les dalles du dessous sont fixées au sol, placer la mousse au dessus en faisant attention à ce qu'elle dépasse toujours un peu sur tous les bords, afin d'éviter des détections permanentes.

Fixer la mousse au sol par du gaffeur plutôt que du simple scotch : il accroche mieux sur le tissu. Bien entourer tous les morceaux de mousse avec le gaffeur, pour être bien sûr qu'il ne risque pas de se déplacer avec le temps et le piétinement.

La répartition de la mousse est fonction de la disponibilité du matériau : elle peut recouvrir toute la pièce, ce qui évite des discontinuités d'épaisseur sous les pieds, ou bien se limiter aux zones sensibles (si celles-ci n'occupent pas toute la surface de la pièce).

La mousse est fournie en largeur de 1,5 m. Selon les besoins il faut soit la recouper soit assembler plusieurs morceaux en un seul plus large. Dans ce dernier cas nous suggérons de faire une couture à la machine à coudre, avec un large point zigzag, afin d'obtenir un morceau solidaire plus facile à assembler.

Couture et assemblage de deux morceaux de mousse perforée pour faciliter la mise en place du tapis.

Nous conseillons de ne superposer les deux morceaux à assembler que sur 5 mm de largeur, ce qui permet d'écraser la sur-épaisseur par la couture. Il est aussi mieux de coudre dans une zone sans trou...

2 - Mise en place des dalles du dessus

Pour chaque groupe de 8 zones dépendant d'une nappe 10 fils, il faut une dalle du dessus commune (Mesure et découpage au Chapitre D / 1). Cette dalle est appelée la référence.

- Placer cette feuille métallisée au-dessus de la mousse, sur le groupe de dalles du dessous correspondantes. Le côté métallisé se met vers le dessous, face à face avec le métal des dalles du dessous. Nous avons suggéré que les groupes de 8 zones soient entourés d'un scotch coloré pour faciliter leur repérage à travers la mousse et positionner la référence juste au-dessus.
La dalle du dessus doit aussi être légèrement plus petite que la mousse, pour éviter tout contact permanent parasite avec les dalles du dessous.

- Fixer grossièrement la dalle du dessus avec du scotch ou du gaffeur sur le sol, pour la maintenir en place pendant l'étape suivante. Ne pas poser de scotch sur le côté par lequel la nappe de fils arrive.
- Détacher les deux derniers fils de la nappe 10 fils, ceux du côté opposé au fil numéro 1. Couper pour que les fils entrent sur quelques centimètres à l'intérieur du tapis.
- Dénuder l'extrémité des fils sur 2 cm et les étaler en éventail.
- Scotcher les bouts dénudés des fils sur le côté métallisé de la dalle du dessus, à l'intérieur du tapis.
- Fixer définitivement la feuille métallisée au sol et à la mousse avec du scotch ou du gaffeur.

Il peut arriver qu'il faille assembler plusieurs morceaux de papier métallisé pour former la dalle commune, en fonction de sa taille et de sa forme. Il faut absolument maintenir la continuité électrique entre tous les morceaux composant la référence (comme indiqué au Chapitre D / 2), qu'ils soient côte à côte ou éloignés. Pour cela, il faut raccorder deux morceaux avec un fil dénudé à chaque extrémité et scotché de chaque côté sur la partie métallique de la référence.

Lorsque tous les groupes de 8 zones ont été traités de cette manière, il ne reste plus qu'à connecter le tapis aux cartes électroniques. Actuellement, si le tapis a été monté sur une moquette fine, il est encore transportable, mais pas en rouleau, cela ferait des plis et froisserait les feuilles métallisées.
S'il faut vraiment transporter le tapis sur une longue distance, il vaut mieux mettre en place la mousse et les dalles du dessus mais ne les fixer que sur un seul bord, parallèle au sens de la pliure. Ainsi le tapis ne sera pas abîmé et il suffira après déroulage de fixer définitivement la mousse et la référence avec du scotch.

3 - Branchement du tapis sur les cartes périphériques

Les connecteurs 10 points des câbles en nappe utilisés pour câbler le tapis se branchent sur les connecteurs coudés correspondants des cartes périphériques. Le détrompeur évite toute erreur de sens. Il vaut mieux brancher les nappes 10 fils sur les cartes périphériques avant de mettre celles-ci dans la goulotte.

4 - Positionnement des cartes dans la goulotte

Cette étape peut aussi se faire avant la mise en place du tapis si celui-ci n'est pas transporté.

Disposer les cartes périphériques dans la goulotte, aux endroits repérés auparavant, avec le connecteur pour nappe 10 fils au niveau de l'entaille de la goulotte.

Mise en place d'une carte périphérique dans la goulotte électrique.

Les cartes périphériques sont orientées avec
- le connecteur pour nappe 10 fils (venant des dalles) dirigé vers le bas ;
- le connecteur pour nappe 16 fils (venant de la carte principale) dirigé vers l'extérieur, face à soi.

Orientation de la carte périphérique dans la goulotte.

 

5 - Réalisation du câble carte principale - cartes périphériques

- Calcul des positions :
Repérer les emplacements des connecteurs des cartes périphériques sur le câble en nappe 16 fils sachant où sera la carte principale. Le connecteur déjà présent sur le câble est celui qui se branche sur la carte principale.

Marquage du fil en nappe 16 points.

- Sertissage des connecteurs :

Connecteurs à détrompage sertis sur la nappe.

Enfiler la nappe dans le connecteur à sertir.
Orientation : mettre le détrompeur dans la même position que sur le connecteur déjà serti.

Orientation du connecteur sur le fil en nappe.

Le clip qui vient serrer la nappe dans les dents métalliques (cf photo) dispose d'une ondulation qui guide la nappe. Vérifier que celle-ci est bien positionnée, sans décalage. Chaque fil de la nappe doit être dans un creux de l'ondulation.

Pour sertir, deux techniques sont possibles :

- Sertissage à l'étau (étau métallique) : placer le connecteur à sertir dans les machoires de l'étau, nappe perpendiculaire aux mâchoires, serrer régulièrement jusqu'à ce que tout soit bien enclipsé autour de la nappe.

- Sertissage à la main : placer la nappe bien à plat sur un support solide (table, sol), et appuyer sur le connecteur avec un objet bien plat (un bout de planche, etc) et suffisamment large pour y appuyer les deux mains. Presser régulièrement jusqu'à entendre les deux « clics » ténus indiquant que les clip a trouvé sa position définitive.

Attention : ne pas s'entraîner sur un connecteur à vide... une fois serti, il est impossible de le déclipser.

Enfin, brancher le câble en nappe sur les cartes principale et périphériques. Les détrompeurs empêchent toute erreur d'orientation si les connecteurs sont correctement sertis sur la nappe. Fermer la goulotte. Seules les nappes sortent de sous la goulotte fixée au mur et se glissent sous le revêtement de protection.

Cable en nappe entre la carte principale et les cartes périphériques.

6 - Connexion de la carte principale

Alimentation : visser les fils d'alimentation dans le domino comme sur la photo (pour les spécifications voir le Chapitre H).

Connexion des fils d'alimentation sur la carte principale du tapis sensitif.

Régler le canal Midi (cf Chapitre H).

Brancher la prise Midi sur l'ordinateur.

Tester le capteur, délicatement pour ne pas endommager la feuille métallisée, pour voir si tout répond bien.

 

Suite ->